La puissance des intérêts composés

Lorsqu’il s’agit de calculer les intérêts, il y a deux choix fondamentaux : simple et composé.

L’intérêt simple signifie simplement un pourcentage fixe du capital chaque année, et est rarement utilisé dans la pratique.

En revanche, l’intérêt composé s’applique à la fois aux prêts et aux comptes de dépôt. L’intérêt composé signifie essentiellement « l’intérêt sur l’intérêt » et est la raison du succès de nombreux investisseurs.

Comparaison entre l’intérêt simple et l’intérêt composé

Supposons que vous investissiez 10 000 € à un taux d’intérêt simple de 8 %.

Cela signifie qu’après la première année, 800€ sont ajoutés à votre compte.

La deuxième année, 800€ d’intérêts supplémentaires sont versés, et il en va de même la troisième année, la quatrième année, etc.

Si votre investissement rapportait 8 % d’intérêts composés sur une base annuelle, cela ne ferait pas de différence au début.

Après la première année, vous recevrez le même montant de 800€ d’intérêts que si vous aviez calculé un simple intérêt.

Mais c’est là que les choses commencent à être très différentes.

La deuxième année, votre intérêt de 8 % est calculé sur la totalité de votre nouveau solde de 10 800€, et pas seulement sur les 10 000€ initiaux.

Cela donne un paiement d’intérêts de 864€ pour la deuxième année, qui est ensuite ajouté au capital lors du calcul de vos intérêts pour la troisième année.

Vous serez peut-être surpris de la rapidité avec laquelle cela peut s’additionner.

Avec un taux d’intérêt simple de 8 %, votre investissement de 10 000€ vaudrait 34 000€ au bout de 50 ans.

Cependant, avec des intérêts composés, la valeur de votre capitel dépasserait les 100 000€.

intérêts composés

Calculez vos intérêts composés